Remaniement: Biya annonce les couleurs

Le chef de l’Etat a signé hier un décret nommant trois nouveaux partons dans les campus de Dchang, Douala et Yaoundé II. Un acte qui n’est pas fortuit, et présagerait déjà d’un printemps à venir dans l’administration publique.

De retour le 13 septembre dernier de son court-séjour privé en Europe, le Président de la république a sorti son stylo et une feuille sur laquelle sont inscrits de nouveaux aménagements au sein des administrations publiques camerounaises. Les prémisses d’un vent de remaniements ont soufflé sur les universités d’Etat où Paul Biya a signé hier un décret nommant de nouveaux recteurs dans les campus de Dchang, Douala et Yaoundé II (Soa).

Le Chef de l’Etat n’est pas allé chercher loin, et a puisé au sein du sérail. A l’Université de Dschang, Paul Biya a jeté son dévolu sur l’un de ses conseillers à la Présidence de la République, le Pr Roger Tsafack Nanfosso. Cet agrégé des Sciences économiques et de Gestion, la cinquantaine révolue, était avant sa nomination, vice-recteur chargé du contrôle interne et de l’évaluation à l’Université de Yaoundé II, poste qu’il occupait depuis le 3 février 2014 à la faveur d’un précédent décret présidentiel, désignant les responsables dans les universités d’Etat. Tsafack Nanfosso est ainsi porté aux nues dans son département d’origine, en remplacement d’Anaclet Fomethe, ce dernier aux confins de la retraite.

Le Pr Tsafack quitte définitivement l’Université de Yaoundé II au moment où arrive le Pr Ibrahima Adamou, le nouveau patron des lieux, nommé en remplacement d’Oumarou Bouba. Ce dernier arrivé en 2012 n’aura présidé aux destinées de cette institution universitaire que pendant trois ans. Le nouveau recteur de l’Université de Yaoundé II était jusque là vice-recteur chargé de la Recherche, de la Coopération et des Relations avec le monde des entreprises à l’Université de Ngaoundéré dans l’Adamaoua. Il a donc déjà flirté avec l’administration de l’université, et ne tombe pas comme un cheveu dans la soupe.

Le troisième, le Pr François-Xavier Etoa, est le nouveau patron du campus de Douala, et n’est pas moins un profil connu des amphithéâtres camerounais. En charge du département de la microbiologie à l’Université de Yaoundé I depuis 2013, il est par ailleurs Conseiller technique dans les services du Premier ministre, où il coordonne la division de l’Education. Il a été préféré à Douala au Pr Dieudonné Oyono, l’ancien coordonateur du Programme national de gouvernance, en poste depuis 2012. Ces nominations dans les universités, couplées à celles opérées dans quelques ambassades du Cameroun à l’étranger, constituent le premier acte de décision pris par Paul Biya depuis son retour de l’Europe samedi dernier. Ce qui laisse penser à bien d’autres aménagements à venir dans les autres institutions d’Etat.

Nouvelle Expression

Related posts