Pour vols annulés à répétition, des passagers tentent de mettre le feu à l’agence Camair-co de Yaoundé

© Koaci.com-Lundi 7 septembre 2015 – Des voyageurs par avion, ont tenté de mettre le feu ce lundi matin à l’agence régionale Camair-co Search Camair-co de Yaoundé, a constaté sur place, KOACI.

Des passagers de la compagnie aérienne nationale, visiblement mécontents de l’annulation à répétition de leurs vols, intérieurs et internationaux, ont tenté ce lundi matin, de mettre le feu à l’aide des vieux pneus, sur les locaux de la représentation régionale du Centre. L’intervention des forces de l’ordre a permis d’éviter le pire.

Depuis plusieurs semaines, les passagers de Camair-co, la compagnie aérienne nationale,-fleuron de la fierté camerounaise au même titre que les Lions indomptables-, venus en vacances au Cameroun, ou en partance pour la première fois hors du pays, n’arrivent pas à faire leur voyage, vers les pays de l’Europe.

Parmi les passagers, nous avons remarqué des étudiants, des travailleurs, des hommes d’affaires. Tous se plaignent du silence de la division de Communication de la compagnie aérienne nationale, « ce qui nous choque c’est le silence de la Camair-co. Ils ne nous disent rien. Nous ne savons pas si nous allons voyager. Rester au pays, occasionne des coûts supplémentaires imprévus. Avec ça comment on va être un pays émergent ? » S’interroge en colère Irène, une passagère qui traine avec elle sa valise.

Approchés par KOACI, les agents de Camair-co, ne donnent aucune explication, sur l’annulation des vols Search vols à répétition. Dans les coulisses, nous avons appris que les avions Camair-co Search Camair-co sont en panne, « la flotte de Camair-co Search Camair-co est de 14 avions sur les papiers, mais dans la réalité, on en trouve que 5, où sont les 9 autres avions ? », s’interroge un expert ayant requis l’anonymat, commis à la liquidation de la compagnie aérienne nationale.

D’anciens hauts dignitaires du pays, sont en prison pour leur implication dans la gestion de Camair-co.

En juin 2014, Paul Biya nommait Nana Sandjo à la tête de la Camair-co.

Related posts