Le brésilien Marcopolo-Queiroz va construire un réseau de «bus rapide» à Douala et Yaoundé

Le consortium brésilien Marcopolo-Queiroz Galvao-Tectrans a présenté au gouvernement camerounais le rapport de ses études en vue de la construction d’un réseau dénommé «Bus Rapid Transit» (BRT) à Douala et Yaoundé, les métropoles économique et politique du pays en prélude à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2019, a appris APA auprès des services compétents du ministère de l’Habitat et du Développement urbain (MINDUH).

Les travaux, dont le coût n’a pas été précisé et qui restent suspendus au bouclage des financements, sont prévus pour démarrer en janvier prochain et s’achever en mi-2018.
Le BRT, un système de transport rapide par bus d’une capacité de 160 passagers par voiture, sera constitué de corridors longs respectivement de 17 et 21 kilomètres dotés de stations, viaducs et souterrains.

Concernant toujours le transport urbain, et en rapport avec la CAN 2019, le MINDUH révèle également la réactivation du projet de réalisation d’une ligne de tramway à Yaoundé, objet d’un mémorandum d’entente (MOU) signé le 24 avril 2014 avec la société belge Prefarails dans le cadre d’un partenariat public-privé.

237online

Related posts