Kone Dossongui veut construire une unité de transformation du cacao au Cameroun

(Agence Ecofin) – Kone Dossongui (photo), opérateur économique ivoirien, patron du groupe Atlantique (Atlantic Télécom, Atlantic Financial Group…) déjà présent au Cameroun à travers la banque éponyme, a été reçu le 29 juillet 2015 à Yaoundé, par le ministre camerounais de l’Economie.

Kone Dossongui
Kone Dossongui

L’industriel ivoirien, apprend-on officiellement, est venu présenter au Ministre Nganou Djoumessi l’état d’avancement de son projet de création d’un consortium industriel du cacao au Cameroun. Il s’agit, a-t-on appris, d’un projet agro-industriel en trois composantes, comprenant notamment la création de cacaoyères dans le pays, la construction d’une unité de transformation des fèves, et la mise sur pied d’une entité d’encadrement des producteurs.

Le projet est d’autant bien accueilli par les autorités publiques camerounaises qu’il s’intègre dans le plan de relance des filières cacao-café, adopté par le gouvernement camerounais en septembre 2014. Ce plan, implémenté depuis le début de cette année 2015, vise à atteindre une production cacaoyère nationale de 600 000 tonnes à l’horizon 2020, contre une moyenne annuelle de 200 000 tonnes actuellement.

Par ailleurs, le Cameroun veut se départir de son statut de grand exportateur de cacao à l’état brut, en encourageant les investissements dans le domaine de la transformation. Sur le moyen terme, il est prévu de transformer localement 70% de la production nationale, contre seulement 25% actuellement.

Related posts