Étude de Cenfri et Equisoft : la méfiance des consommateurs fait échec à la distribution d’assurance en Afrique

Faisant partie d’une nouvelle étude mondiale, cette recherche centrée sur l’Afrique identifie les principaux enjeux de la distribution d’assurance causés par des systèmes technologiques désuets, des données cloisonnées et des consommateurs méfiants.

LE CAP, Afrique du Sud, 14 mars 2022 /PRNewswire/ — Dans un nouveau rapport souscrit par Equisoft, la firme de recherche mondiale Cenfri présente les conclusions d’une étude menée auprès de cadres supérieurs pour identifier les principaux enjeux et occasions liés à la transformation numérique de la distribution des banques et des courtiers dans le secteur de l’assurance en Afrique.

New Cenfri/Equisoft research on the challenges of insurance distribution in Africa

Réalisée dans 13 pays auprès de 55 représentants du secteur de l’assurance vie et santé (assureurs, courtiers et banques), l’étude révèle de graves enjeux du côté des ventes, de l’intégration de nouveaux clients, de l’engagement client et de la souscription.

Cliquer ici pour lire le rapport.

La divergence du secteur quant au nœud du problème en complique la résolution

L’étude montre que les différents acteurs du secteur ont des points de vue divergents sur la nature et la cause des problèmes. Par exemple :

  • 64 % des assureurs et 67 % des courtiers citent le manque de confiance, de compréhension et de connaissance chez les consommateurs comme étant le plus grand défi auquel ils sont confrontés;
  • Alors que 100 % des banques estiment plutôt que le problème numéro un soit la capacité numérique insuffisante des assureurs et/ou des clients;
  • Et que plus de 80 % des distributeurs mentionnent, quant à eux, les difficultés des assureurs à développer de nouveaux produits ou à apporter des modifications aux produits pour répondre aux besoins des clients, un problème qui n’est pourtant reconnu que par 27 % des assureurs.

Tant que ces divergences subsistent entre les parties prenantes de la chaîne de distribution, il sera difficile pour le secteur d’augmenter de manière significative le faible taux de pénétration de l’assurance dans la région. Mais tous s’entendent cependant sur un point : les systèmes des assureurs, rarement numérisés, contribuent largement au problème.

La modernisation des systèmes obsolètes, une étape indispensable pour résoudre les problèmes de distribution

De leur point de vue respectif, tant les souscripteurs que les distributeurs identifient clairement l’opportunité d’augmenter le taux de pénétration de l’assurance dans leur marché en modernisant les systèmes d’administration des polices et en intégrant ceux-ci avec des solutions numériques de vente et de service. « Le fait d’améliorer l’échange des données entre les parties permettra de réaliser des gains d’efficience et de productivité dans l’ensemble des canaux de distribution, de réduire la frustration des consommateurs à l’égard des processus désuets et de ramener la confiance », a commenté Mia Thom, directrice des études chez Cenfri.

« En Afrique subsaharienne, moins de 10 % des adultes ont une assurance privée. L’étude révèle les principales causes du problème et ce qui pourrait convaincre les consommateurs et stimuler l’engagement client », fait valoir Shingie Maramba, directeur, Solutions d’assurance et de gestion de patrimoine, EMEA chez Equisoft. « La modernisation des technologies vieillissantes et l’automatisation accélèrent l’innovation, mais ce n’est pas tout : elles améliorent aussi l’expérience des clients, un pas indispensable pour que le secteur réussisse à distribuer ses produits et à gagner la confiance des consommateurs. »

À propos de Cenfri

Cenfri est un laboratoire d’idées mondial doublé d’un organisme à but non lucratif qui transforme les idées en retombées pour le secteur financier. L’équipe poursuit la vision d’un monde où chacun gère ses finances de façon optimale pour améliorer son bien-être et développer l’économie. Elle s’emploie principalement à dresser des constats pour informer les décideurs, les acteurs du marché et les donateurs – en plus du secteur financier en général – qui veulent fournir des services financiers inclusifs et aptes à générer des retombées.

À propos d’Equisoft

Fondée en 1994, Equisoft est un fournisseur mondial de solutions numériques pour l’assurance et l’investissement. Reconnue par plus de 220 des plus grandes institutions financières établies dans 16 pays, Equisoft offre un écosystème complet de solutions, que ce soit des applications frontales innovatrices, une gamme intégrale de services d’arrière-guichet ou une expertise unique en migration de données. Ses produits phares incluent : solution d’administration de polices SaaS, CRM, analyse des besoins financiers, planification financière, répartition de l’actif, analyse de fonds et portefeuilles, soumissions et illustrations, propositions électroniques, gestion d’agence et portails clients, conseillers et courtiers. Equisoft est aussi le principal partenaire mondial d’Oracle pour la plateforme OIPA. Par son approche axée sur les besoins d’affaires, sa connaissance approfondie du secteur, ses technologies de pointe et ses équipes d’experts établies au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Amérique latine, en Afrique du Sud, en Inde et en Australie, Equisoft aide ses clients à relever tous les défis qu’apporte cette ère de transformation numérique. Pour plus d’information sur nos produits et services, visitez www.equisoft.com.

Contact : Jean Sabbagh, Vice-président, Marketing, Equisoft, +1 888 989-3141, x122, jean.sabbagh@equisoft.com

Photo – https://mma.prnewswire.com/media/1764837/Equisoft_Cenfri___Equisoft_Research__Low_Consumer_Trust_Holding.jpg

Related posts