Des vêtements aux essais cliniques : le fondateur de Lululemon engage 100 millions de dollars dans la recherche d’un remède contre la FSHD

Chip Wilson souffre d’une forme rare de dystrophie musculaire et appelle les innovateurs scientifiques à trouver un remède pour l’aider, lui et les autres

VANCOUVER, Colombie-Britannique, 09 mars 2022 (GLOBE NEWSWIRE) — Les entrepreneurs les plus prospères au monde sont souvent prêts à partager la façon dont les leçons apprises et la résilience ont façonné leur sens des affaires, mais peu d’entre eux transcendent leurs réussites pour tracer de manière optimale une voie pour surmonter le plus grand défi : leur santé.

Rendant publique sa propre histoire, Chip Wilson, qui a reçu un diagnostic de dystrophie musculaire facio-scapulo-humérale de type 2 (FSHD2) à l’âge de 32 ans, a annoncé avoir consacré 100 millions de dollars et créé une nouvelle initiative,  Solve FSHD, dans le but de trouver un remède contre la FSHD d’ici 2027, ciblant la cause génétique sous-jacente ou améliorant la fonction et la croissance musculaires.

« Solve FSHD accélèrera le développement sous-financé de médicaments et de thérapies afin de stopper la dégénérescence musculaire, d’augmenter la force musculaire et d’améliorer la qualité de vie des personnes qui en souffrent », a déclaré Chip Wilson, qui a arrêté de jouer au squash il y a 10 ans car il ne pouvait plus soulever une raquette au-dessus de sa tête.

À 67 ans, l’entrepreneur en série et père de cinq garçons explique que le haut de son corps est « complètement inutile ». Ses jambes ont perdu d’importants tissus musculaires et M. Wilson s’imagine déjà qu’il aura besoin de l’aide d’un fauteuil roulant dans un avenir proche.

« Je peux encore marcher, mais je dois être très attentif et présent, afin de ne pas trébucher et tomber. J’imagine déjà le jour où je ne serai pas en mesure de marcher par mes propres moyens », a déclaré l’entrepreneur canadien et philanthrope du capital-risque. À l’heure actuelle, il n’y a pas de remède contre la FSHD, un trouble génétique qui présente des symptômes, une gravité et une progression variables. Selon la Mayo Clinic, la faiblesse musculaire commence généralement dans le visage, les hanches et les épaules. Ce phénomène survient généralement chez les adolescents, mais peut commencer pendant l’enfance.

« C’est l’une des dystrophies musculaires les plus répandues chez l’adulte. Les investissements de Solve FSHD visant actuellement à aider à valider des biomarqueurs et à développer de nouvelles thérapies feront l’objet de paiements de dividendes ultérieurement pour toute entreprise ou tout chercheur en quête de meilleures traitement contre la FSHD. Ces investissements constituent la base du soutien aux essais cliniques futurs et servent de point de départ pour un financement et un investissement supplémentaires », a ajouté le Dr Jeffrey Statland, professeur adjoint de neurologie au Centre médical de l’université du Kansas. Le Dr Statland a mené une formation clinique et de recherche sur les maladies neuromusculaires, avec un intérêt principal pour la FSHD.

« Solve FSHD soutiendra des projets qui ne recevraient normalement pas de financement, notamment des goulets d’étranglement dans le pipeline, et accélérera ainsi le développement d’essais cliniques et de nouvelles thérapies. Nous pouvons agir rapidement et entreprendre plusieurs projets simultanément », a commenté M. Wilson.

Les scientifiques, entreprises biotechnologiques et biopharmaceutiques, spécialistes de la dégénérescence musculaire et autres chercheurs travaillant dans des domaines similaires de la dystrophie musculaire sont tous encouragés à contacter Solve FSHD. Solve FSHD cherche à financer ou investir dans des partenaires de recherche, des sociétés et des cliniciens potentiels intéressés par l’avancement de la recherche et des essais cliniques connexes.

Solve FSHD souhaite également recueillir les témoignages de personnes atteintes de FSHD ou qui soupçonnent de l’être, qui peuvent aider en se portant volontaire pour rejoindre un registre de contacts pour les essais cliniques.

« La FSHD change le cours d’une vie et je sais que mon avenir sera difficile », a déclaré M. Wilson. « Au lieu de resté assis dans les gradins, je préfère aller sur le terrain avec mon temps et mon argent afin d’aider cette cause importante qui me tient tellement à cœur. De cette manière, cela donnera le sourire à ceux qui sont touchés par la FSHD. »

À propos de Solve FSHD
Solve FSHD finance des activités de recherche et de développement biotechnologiques et biopharmaceutiques innovantes qui accélèrent les nouveaux traitements contre la dystrophie musculaire facio-scapulo-humérale (FSHD). L’initiative est entièrement financée et créée par l’entrepreneur et philanthrope canadien Chip Wilson. Le fondateur de la société de vêtements d’athlétisme inspirés par le yoga Lululemon Athletica Inc. souffre de FSHD depuis trois décennies. Il a consacré 100 millions de dollars de son propre argent pour créer Solve FSHD et lancer un financement dans des projets qui correspondent à la mission de l’organisation : accélérer la recherche sur de nouvelles thérapies et trouver un remède contre la maladie d’ici 2027.

Les prochaines annonces de financement de subventions seront publiées sur le site Web de Solve FSHD : https://solvefshd.com/

Pour les entreprises en phase de démarrage, contacter Solve FSHD à l’adresse info@solvefshd.com.

Si vous êtes atteint(e) de FSHD et souhaitez en savoir plus sur les essais cliniques ou être inclus(e) dans le registre FSHD, veuillez consulter le site Web de Solve FSHD : https://solvefshd.com/

Pour toute demande d’ordre médiatique ou d’entretien à des fins médiatiques, veuillez contacter :
Kamran Shaikh, directeur de compte
PR Associates
kshaikh@prassociates.com
778-846-5406

Related posts