Cameroun: Cinq nouveaux généraux

Cinq nouveaux générauxLe président de la République, chef des Armées a signé hier deux décrets. Aux termes du premier texte, cinq officiers supérieurs sont nommés généraux, tandis que le second décret porte nomination de responsables dans les commandements militaires territoriaux.

Les officiers supérieurs ainsi nommés au grade de général de brigade sont respectivement :

– le colonel Ezo’o Mvondo Simon, qui était jusqu’à sa nomination commandant de la 11e Brigade d’Infanterie motorisée (11e BRIM) ;
– le colonel Kodji Jacob, jusqu’à sa nomination commandant par intérim de la 4e Région militaire interarmées ;
– le colonel Nka Valère, jusqu’à sa nomination commandant attaché militaire du Cameroun à Abuja ;
– le colonel Ndjonkep Mehomy Frédéric, jusqu’à sa nomination commandant par intérim de la 3e Région militaire interarmées ;
– le colonel Bouba Dobekréo, jusqu’à sa nomination coordonnateur du Bataillon d’Intervention rapide (BIR).

A la lecture de ces importants textes du chef de l’Etat, le premier constat qui se dégage c’est que les officiers supérieurs promus sont pour la plupart en première ligne dans la lutte contre l’insécurité qui prévaut à nos frontières.

Il apparaît ensuite qu’il s’agit, de la part du président de la République, chef des Armées, d’une reconnaissance des efforts déterminants de nos forces de défense en vue de la préservation de l’intégrité du territoire national, ainsi que de la protection de nos populations et de leurs biens dans les zones concernées.

Cameroon Tribune

Related posts